Maladies

Nourriture pour la cholécystite

La nutrition pour la cholécystite est un régime alimentaire spécial conçu pour prévenir l'apparition d'une exacerbation de l'inflammation dans la vésicule biliaire, aider à éliminer les symptômes de la maladie et assurer le bien-être normal du patient tout au long de sa vie. Dans ce cas, le régime alimentaire doit être équilibré, fournissant à l'organisme tous les nutriments nécessaires. Les produits en même temps peuvent être variés, mais préparés exclusivement par ébullition, cuisson à l'étouffée et cuisson à la vapeur.

Règles générales de nutrition pour la cholécystite

Dans le traitement de la cholécystite aiguë, la thérapie par le régime, qui aide à réduire la libération de bile et à augmenter la quantité de fibres dans le corps, constituera un traitement essentiel. Une telle nutrition aidera à améliorer le fonctionnement du système digestif, à prévenir la stase biliaire, ne provoquera pas de complications ni d’exacerbations de la maladie.

Selon le stade de la cholécystite, les médecins élaborent un menu individuel pour les patients. Les principes généraux de la diététique dans cette pathologie incluent la nécessité de manger à une heure fixe au moins 5 à 6 fois par jour, d'utiliser jusqu'à 2,5 litres de liquide autorisé, ce qui aide à éliminer les toxines et la bile du corps, réduisant ainsi la consommation de sel au minimum (et mieux le sel est généralement exclu), un rejet complet de l'alcool, provoquant la formation de calculs et de coliques, le respect d'une température confortable de la nourriture (15-60 degrés). Il est également déconseillé de manger si le patient n'a pas d'appétit - la nourriture par la force en cas de cholécystite est très indésirable, car dans ce cas, la bile ne sera pas correctement produite et libérée dans l'intestin.

Les repas doivent être non seulement sains, mais savoureux et souhaitables. Il est important d’effectuer une belle mise en table, d’avoir vos plats préférés, plus souvent de manger en bonne compagnie.

Produits autorisés

Puisque la diète avec une cholécystite identifiée devrait faire partie de la vie du patient pendant de nombreuses années, afin d'éviter la récurrence de la pathologie, il est important de savoir quels produits peuvent et doivent être utilisés dans cette situation. La gamme de produits utilisés dans le menu est assez large et toute personne peut choisir un régime alimentaire qui sera non seulement utile pour sa maladie, mais qui satisfera également parfaitement ses besoins gustatifs.

Produits utiles recommandés pour la cholécystite
Nom du produit (groupes de produits)Substances utiles et effets sur le corps atteints de cholécystite
Pommes douces, melons, poires, bananes, papayes, raisins, cerises, fraises, avocats, pastèquesLes fruits sucrés et les baies sont riches en vitamines, fibres alimentaires, micro-éléments, ils se mangent frais, ils sont préparés à base de salades, jus de fruits, compotes
Oeufs de cailleContrairement aux œufs de poule, les œufs de caille ne contiennent pas de cholestérol, mais contiennent de nombreux oligo-éléments, vitamines liposolubles, protéines à faible teneur en calories et œufs de caille crus avec cholécystite soulagent les symptômes (amertume, éructations).
Kéfir faible en gras et lait sans conservateurIls contiennent beaucoup de protéines nécessaires au fonctionnement normal du corps. Le lait peut être utilisé à la fois indépendamment et dans les soupes, les céréales, le thé
Chicorée sous forme de décoctions, infusions de racines, fleurs, grainesAide à prévenir les troubles du foie et de la vésicule biliaire, le jus de chicorée fraîche stimule la sécrétion de bile, le café à la chicorée dissout et élimine les calculs de la vésicule biliaire et des canaux
Huile d'oliveIl contient de nombreux acides organiques, vitamines, phénols, acides gras insaturés, possède une propriété cholérétique prononcée (cependant, il ne peut pas être consommé à certaines étapes du traitement), permet la stagnation de la bile, réduit l'intensité des processus inflammatoires, réduit le cholestérol, prévient la formation de calculs, a un léger effet laxatif Un effet bénéfique sur le travail du tractus gastro-intestinal
Volaille et viande faibles en gras, fruits de mer, poisson, saucisses de qualité supérieureIls sont une source de protéines et de phosphore dans le corps.
Chou-fleurRenforce le flux de bile, utilisé dans les soupes, bouilli et cuit au four, cuit à la vapeur, peut être frotté, mais pas utilisé pour les exacerbations
Tomates et concombres fraisIls contiennent un complexe riche en vitamines, minéraux, fibres alimentaires, sucres naturels, fibres végétales (élimine le cholestérol), ont un effet cholérétique, fluidifient le sang, suppriment l'appétit, nettoient les parois des vaisseaux sanguins, normalisent le métabolisme du sel, ont une faible teneur en calories
Bouillon hanches, gelée, compotes de fruits sucrés, café au lait, jus de fruits et thé faibleRéduire le risque d'attaques douloureuses, avoir un effet bénéfique sur l'état de la vésicule biliaire, contenir des vitamines

Produits interdits

La liste des aliments interdits, qui avec une cholécystite est absolument impossible, n'est pas petite. Tous peuvent nuire au processus de formation de la bile, contribuer à la formation de calculs, nuire au tractus gastro-intestinal.

Aliments interdits pour la cholécystite
Nom du produit (groupes de produitsEffet négatif sur le corps avec une cholécystite
Alcool (y compris la bière)Les boissons alcoolisées provoquent la formation de calculs dans la vésicule biliaire et contribuent également à leur mouvement.
Variétés grasses de porc, d'agneau, d'oie, de canard, de poisson gras, de saindoux, de foie et de rognonsUne teneur élevée en graisses saturées provoque une irritation de la membrane muqueuse de la vésicule biliaire, force le corps à travailler dur, augmente le taux de cholestérol et rend la digestion difficile
Pois, haricots et autres légumineusesCauses et augmente la flatulence dans les intestins
Radis, oignons, épinards, oseille, ailLes huiles essentielles de ces produits irritent la muqueuse gastrique
Conserves, viande fumée, caviar (poisson), cornichonsAugmenter le cholestérol, entraver le processus de digestion
Épices, muffins, vinaigre, sauces piquantesIls irritent le tractus gastro-intestinal, aggravent le processus de digestion, provoquent le travail intensif de tous les organes du tractus gastro-intestinal.

Avec un excès de sucre provenant des aliments qui pénètre dans le corps, la composition de la bile change, le processus d’excrétion de la bile est perturbé. Ainsi, pendant la journée, dans tous les plats, ne mangez pas plus de 70 grammes (9 c. À thé). Le sel avec cholécystite est encore plus nocif, car il retarde l’excrétion de la bile, l’épaissit. La quantité maximale de sel autorisée par jour est de 1 cuillère à soupe.

Exemple de menu pour la semaine

Au cours de la semaine, les patients atteints de cholécystite doivent suivre un régime complet et varié. Les spécialistes offrent de nombreuses options pour les plats et leurs combinaisons, de sorte que le menu de régime hebdomadaire ne paraisse pas monotone, déséquilibré ou ennuyeux. Ainsi, au cours de la semaine, les patients atteints de cholécystite peuvent manger comme ceci:

  1. Le lundi Lors du premier petit-déjeuner, vous pourrez manger des flocons d'avoine avec des saucisses et laver le plat avec du thé ou de la décoction de cynorrhodons. Il est permis de manger 1 banane et 100 grammes de fromage cottage faible en gras pour le déjeuner. Au déjeuner, on montre aux patients une soupe de légumes, brassée avec une vinaigrette au blé, des poivrons farcis avec du riz et de la viande, un bouillon de compote ou de dogrose. Dans l'après-midi, il est recommandé de manger une salade de légumes avec de l'huile végétale et du pain de seigle. Les experts Dine proposent une soupe au riz et trois pâtisseries maigres.
  2. Mardi Pour le premier petit-déjeuner, une casserole de fromage cottage aux raisins secs et un café au lait sont proposés au patient. Pour le déjeuner, vous pouvez manger une salade de pommes-poires, habillée d'une cuillerée à thé de miel. Au déjeuner, vous devez manger de la bouillie de sarrasin, des galettes cuites à la vapeur, du chou marin et une compote avec un repas. En guise de collation, un costume de pomme et de gelée cuit au four. Et pour le dîner, vous pouvez préparer une salade avec une omelette protéinée de légumes verts à base d'un œuf.
  3. Le mercredi Vous pouvez prendre votre petit-déjeuner avec 200 grammes de raviolis paresseux, accompagnés d'une décoction de cynorrhodons. Pour le déjeuner, vous pouvez manger 2 sandwiches au caviar de courgettes. Au déjeuner, il est nécessaire de manger une soupe de légumes à l'huile d'olive et aux légumes verts, une cuisse de poulet bouillie et une compote de nourriture. Une salade pomme-carotte au miel convient comme collation dans l'après-midi. Pour le dîner, vous pouvez manger du macaroni au fromage et le boire avec du thé.
  4. Jeudi Pour le premier petit-déjeuner de la journée, la semoule est servie avec une petite cuillère de confiture ou de confiture, ainsi que du thé au lait. Pendant le déjeuner, le patient doit manger une omelette protéinée de légumes verts et un œuf avec une tranche de pain aux céréales. Pour le dîner, poisson maigre bouilli avec purée de pommes de terre et tomates, huile d'olive et légumes verts. Après-midi, buvez du thé avec des guimauves et pour le dîner, préparez du pilaf aux fruits, qui est arrosé de bouillon de cynorrhodon.
  5. Vendredi Le premier petit-déjeuner est servi avec 50 grammes de saucisse de médecin bouillie avec des céréales de millet et du café au lait. Au déjeuner, vous pouvez manger 150 grammes de citrouille au four et le boire avec un bouillon de hanche. Au déjeuner dans le menu boeuf stroganoff avec compote de chou et son de son. À l'heure du thé, on mange du thé avec du lait et du fromage. Au dîner, le ragoût de légumes est servi avec du pain de grains entiers.
  6. Samedi Pour le premier petit-déjeuner, une soupe au lait à base de vermicelle avec deux séchoirs et du thé est servie, pour le déjeuner - 150 grammes de casserole de légumes et de bouillon de dogrose. Au déjeuner, il est recommandé de faire cuire la soupe végétarienne, de faire bouillir 100 grammes de bœuf et de servir la compote après les repas. Le déjeuner devrait comprendre du fromage Adygei et une tomate saupoudrée de verdure. Pour le dîner, du poisson cuit bouilli et cuit sous des légumes et arrosé de bouillon de romarin sauvage.
  7. Dimanche Nous prenons le petit-déjeuner avec une tarte à la viande à base de pâte feuilletée et de café au lait. Le déjeuner vaut la peine de manger 2 poignées de fruits séchés et de boire leur thé. Pour le déjeuner, servi pilaf avec 200 grammes de viande bouillie, une salade de concombres, chou et légumes verts. Dans l'après-midi, vous pouvez manger du pain de grains entiers avec du fromage blanc et des herbes et le boire avec du thé. Le lait et la bouillie de citrouille conviennent au dîner.

Lorsqu'ils interdisent l'utilisation de certains produits à différentes périodes de la maladie, ils peuvent toujours être remplacés par des éléments nutritifs et caloriques équivalents, de sorte que le menu quotidien ne tolère aucun dommage.

Recettes simples

Lorsque la cholécystite est autorisée à manger beaucoup de produits différents. Après les avoir préparées de différentes manières, chaque jour, le patient aura un aliment complètement différent, ce qui améliorera l’appétit, remontera le moral et vous permettra d’oublier la maladie. Il existe des recettes spéciales pour les soupes diététiques, les plats de viande et de poisson, les salades pour la cholécystite. Vous trouverez ci-dessous des exemples qui vous seront utiles si la fantaisie se dessèche soudainement et souhaite quelque chose de nouveau dans l'alimentation quotidienne.

Très savoureuse est la soupe au calmar avec des choux de Bruxelles et des concombres. Pour sa préparation, vous aurez besoin de 200 grammes des principaux ingrédients (calmar, concombres, choux de Bruxelles), de la verdure au goût et de 700 ml de bouillon de légumes. La soupe peut être légèrement salée. Pour la recette, les calmars devront être nettoyés et coupés en fines lanières, puis mis le chou dans le bouillon bouilli et faire bouillir pendant 5 minutes. À côté du chou envoyé de tranches de calmar et de concombres coupés en petits cubes, la soupe est salée et cuite pendant 4 minutes supplémentaires. Les verts hachés sont versés dans la soupe prête à l'emploi.

Pour les amateurs de plats classiques, nous pouvons recommander le potage au brocoli, à la betterave et à la pomme de terre. Il faut 100 grammes de pommes de terre et de betteraves, 200 grammes de brocoli et 650 ml de bouillon de légumes. Le bouillon est bouilli à feu doux, on y verse des légumes finement hachés - des pommes de terre et des betteraves, des brocolis divisés en inflorescences et également immergés dans du bouillon. Vous pouvez légèrement saler le plat. Préparer la soupe jusqu'à la douceur de tous les légumes entrant dans sa composition.

Les galettes de boeuf diététiques sont également simples et savoureuses. Ils ont besoin de 400 grammes de chou-fleur, 600 grammes de bœuf, 1 œuf, 150 grammes de carottes, 50 grammes de beurre, 15 grammes de fromage, une cuillère à soupe de farine, 100 grammes de crème sure, un peu de sel. Le boeuf est bouilli et coupé en petits morceaux, le chou-fleur est démonté en inflorescences. La carotte est coupée en petits morceaux ou frottée sur une râpe grossière. Ensuite, la viande et les légumes doivent être mélangés et émincés, dans la farce prête ajoutez l'oeuf, mélangez bien le tout. Vous pouvez hacher légèrement le sel. Ensuite, des côtelettes sont formées, une poêle à frire est frottée avec du beurre, des côtelettes prêtes à l'emploi y sont déposées et versées avec de la crème sure et parsemées de fromage.

Les galettes diététiques sont cuites au four ou à feu doux sous le couvercle jusqu'à ce qu'elles soient cuites.

Le soufflé de poisson diététique a une texture et un goût inhabituels. Pour lui, le cuisinier aura besoin de 90 grammes de poisson, 30 grammes de lait, 2 grammes de farine, 1 œuf, 2 grammes de beurre, un peu de sel. Les filets de poisson sont bouillis, moulus dans un hachoir à viande, le jaune, le beurre et le lait sont ajoutés à la viande hachée, le tout est bien mélangé et salé. Ensuite, fouettez les protéines séparément jusqu'à ce qu'elles moussent et ajoutez-les également à la farce. La casserole est frottée avec de l'huile et le mélange y est déposé. Il est nécessaire de cuire le plat à 180 degrés au four ou par portions.

Une salade de betteraves en bonne santé avec des abricots secs est inhabituelle en goût et en couleur. Pour sa préparation, vous aurez besoin de 900 grammes de betteraves et de 100 grammes d'abricots secs, ainsi que de 150 grammes de crème sure et de 20 grammes de sucre. Les abricots séchés sont d'abord trempés dans de l'eau pendant 30 minutes, puis coupés finement. Les betteraves sont bouillies et déchiquettent les pailles. Tous les ingrédients sont mélangés, habillés de crème sure et de sucre.

Menu pour maladie aiguë

Un patient souffrant d’anxiété aiguë souffre de douleurs coupantes aiguës à l’abdomen, d’une détérioration marquée de son état général. Dans certains cas, les médecins présentant une forme aiguë recommandent le traitement chirurgical comme la seule issue, mais le patient peut souvent être guéri à l'aide de médicaments et d'un régime alimentaire approprié.

Le premier jour de l'exacerbation, le patient ne peut absolument rien manger, seul le fait de boire est permis. Vous pouvez boire un thé léger et chaud, un jus naturel, un fruit ou une compote de fruits, diluée avec de l'eau dans un rapport de 1: 1. Vous pouvez également étirer l'apport quotidien de bouillon d'églantier pour la journée entière - 2 à 3 tasses.

Une fois que la douleur a diminué, il est permis de consommer des repas liquides les jours suivants: soupes en purée à base de céréales à l'avoine ou au riz, céréales à la purée, gelées et mousses et kissels à base de fruits sucrés. Au fur et à mesure que les symptômes s'atténuent, du fromage cottage faible en gras, de la viande cuite à la vapeur râpée et faible en gras et du poisson, des craquelins blancs, sont introduits dans l'alimentation.

Le taux quotidien total de nourriture est divisé par 5-6 fois. Après une semaine d'un tel régime, les médecins prescrivent un régime thérapeutique aux patients, «Tableau n ° 5a», et un mois plus tard, vous pouvez passer au «Tableau n ° 5». Une révision constante du régime alimentaire est importante pour éviter le passage d'une forme aiguë de la maladie à une forme chronique.

Dans le régime alimentaire, le "numéro de tableau 5a" désigne un ensemble de produits délicats, qui sont nettement limités aux graisses et au sel.

Les glucides et les protéines des aliments peuvent être consommés conformément aux normes physiologiques d'une personne en bonne santé. Dans un régime quotidien comprenant un tel régime, les plats froids sont complètement absents, de même que les aliments qui améliorent les processus de fermentation et de pourriture dans l'intestin (légumineuses, viandes grasses).

Aussi avec ce régime ne peut pas manger des produits cholérétiques, ainsi que ceux qui provoquent une activité sécrétoire accrue de l'estomac et du pancréas. Ces produits comprennent la plupart des épices, des aliments épicés, des produits riches en huiles essentielles actives (oignons, ail, radis).Tous les aliments autorisés dans le régime sont cuits à la vapeur ou bouillis. Assurez-vous d’essuyer avant de servir et légèrement chauffés.

Lorsque vous passez au régime "Table No. 5", les produits du menu restent les mêmes, mais ils peuvent déjà être cuits. La viande et le poisson sont également autorisés à cuire au four, à ébullition jusqu'à la moitié de la cuisson. Le reste de la nourriture est autorisé à manger sans se frotter.

Produits pour la cholécystite chronique

Lorsque la cholécystite devient chronique, le régime alimentaire devient le facteur le plus important pour contrôler l’exacerbation de la pathologie. La fréquence et l'intensité de l'exacerbation de la cholécystite dépendent de ce que le patient mangera et de la façon dont il le mangera. Une perturbation de la nutrition peut avoir un impact négatif sur l'état de santé général.

En cas de rémission de la cholécystite et de l'état de santé normal, la nutrition vise à activer la fonction biliaire du corps et à bloquer les processus de stagnation de la bile, ainsi qu'à stimuler la fonction de sécrétion du tractus gastro-intestinal.

Pour la nutrition, il est très important de respecter le régime - les heures de prise de nourriture doivent être constantes pour que le corps s'habitue de manière indépendante à produire de la bile au bon moment. Avec l'augmentation des périodes entre les repas, la stase biliaire est inévitable. Il est également déconseillé de trop manger, car la charge sur le tractus gastro-intestinal augmente et il cesse de faire face à ses fonctions.

En cas de cholécystite chronique, il est recommandé aux médecins de suivre le régime «Tableau N ° 5». L'accent est mis sur les graisses végétales, qui contribuent à la fonction cholérétique de l'organisme. Avec des signes de stagnation, la quantité quotidienne de graisse végétale dans les aliments peut être augmentée à 120 grammes. Cependant, cette action doit être prescrite par un médecin, car dans les cas de cholécystite calcique, une augmentation de la masse graisseuse peut entraîner une crise de colique biliaire.

Par conséquent, dans cette forme de maladie chronique, le régime alimentaire prévoit la formule classique dans l’alimentation pour animaux d’huile végétale et animale - 3: 1. Les graisses animales sous forme facilement digestible sont contenues dans le beurre, de sorte qu'il ne vaut pas la peine de se pencher sur la viande grasse.

Également dans la cholécystite chronique est montré l'utilisation de grandes quantités de fruits et légumes, en stimulant l'activité de la bile sécrétoire, améliorer la sécrétion et d'autres glandes du tube digestif.

Avec une consommation suffisante de fruits et légumes, le taux de cholestérol diminue et la constipation disparaît.

Les produits frais les plus utiles pour les patients atteints de cholécystite chronique sont les carottes, les tomates, le chou-fleur, les raisins, les courgettes, les pastèques, les pommes douces, les fraises et tous les fruits séchés. Tous les légumes peuvent être consommés seuls et sous forme de salades aux huiles végétales qui stimulent la circulation de la bile.

Vous ne pouvez pas manger d'oignon et d'ail riches en huiles essentielles, acide oxalique, oseille, radis, épinards, car ils irritent les muqueuses du tractus gastro-intestinal.

Nutrition après la chirurgie

Après une intervention chirurgicale sur la vésicule biliaire en l'absence de contre-indications, ce n'est que 24 heures plus tard que l'on peut commencer à boire de l'eau minérale non gazeuse en petits volumes, jusqu'à 1 litre par jour. Après 36 à 48 heures, selon l’état du patient, les médecins vous autorisent à commencer, en plus de l’eau minérale, une gelée non sucrée à base de fruits séchés, de thés faibles et non sucrés, de kéfir sans matière grasse - tout ne doit pas excéder un litre et demi par jour.

Pendant 3 à 5 jours, le régime peut s’étendre avec les jus naturels non sucrés de betteraves, pommes, églantines, purée de pommes de terre, gelée de fruits, thé avec du sucre. Chaque jour, le patient doit boire jusqu'à 2 litres de liquide. Manger et boire devrait être fractionné, jusqu'à 6-8 fois par jour en petites portions, n'excédant pas 200 millilitres à la fois. Il est également permis d'introduire des soupes en purée à base de bouillon de viande faible ou d'eau, dans lesquelles sont ajoutés de la crème sure ou du beurre, des omelettes protéinées, du poisson bouilli. À partir du cinquième jour, 100 grammes de chapelure de pain blanc ou de galetins sont autorisés.

Pendant 6-7 jours, les patients peuvent manger de la bouillie de purée de millet, d'avoine, de sarrasin, cuite à l'eau dans du lait dans un rapport 1: 1. Vous pouvez inclure dans le régime alimentaire et le fromage cottage faible en gras non sucré, la viande maigre râpée (bœuf, poulet, lapin), le poisson, les omelettes protéinées, les aliments non gras à base de produits laitiers. En plus de la nourriture, il est nécessaire de boire au moins un litre et demi de liquide par jour.

Au bout de 8 à 10 jours et jusqu’à un mois et demi, le régime alimentaire doit être doux, avec une prédominance de vapeur ou d’aliments bouillis. Un mois et demi après l'intervention, le régime est complété par une soupe végétarienne au chou, des céréales friables, du poulet et de la viande bouillis et du lait.

Comment manger enceinte avec cholécystite

Les patientes atteintes de cholécystite au cours de la grossesse doivent suivre un régime alimentaire strict, car le corps lui-même ne sera pas en mesure, dans cette position, de faire face à la pathologie. C'est la consommation de certains aliments qui, dans la plupart des cas, provoque des attaques de cholécystite dans cette position. Les femmes enceintes ne doivent pas manger de viande ni de poisson gras, ni de produits laitiers. En outre, pendant la grossesse et la tendance à exacerber la cholécystite, il est important d'exclure de la diète boulangère, le chocolat, les noix, le café, les boissons gazeuses, les viandes fumées, les aliments salés, les cornichons et les aliments épicés.

Le facteur le plus important pendant la grossesse est la prise correcte d'aliments à la température appropriée. Les femmes enceintes trop chaudes ou trop froides ne peuvent pas manger, la température des aliments devrait être comprise entre 30 et 50 degrés. De plus, les femmes en position doivent manger de façon fractionnée afin de ne pas augmenter la pression et de ne pas créer de charge supplémentaire pour les organes du tractus gastro-intestinal.

Nutrition médicale pour les enfants

Pour les enfants, ainsi que pour les adultes, dans le traitement de la cholécystite est extrêmement important d'observer un régime alimentaire économe. Au cours d'une exacerbation de la maladie, les deux premiers jours, un enfant ne peut boire que des boissons chaudes - un thé sucré, une compote et une décoction d'églantier. Le liquide éliminera l'intoxication et augmentera le flux de bile du corps.

Après le deuxième jour, tout en réduisant l’intensité des symptômes, il est permis d’introduire dans l’alimentation de l’enfant des soupes muqueuses sans bouillon, des bouillies liquides à base de semoule, du riz, des flocons d’avoine, bouillies dans du lait sans huile.

À l'avenir, les purées de légumes, les gelées de lait et de fruits et les mousses, compotes, sont progressivement introduites dans l'alimentation des enfants. Mais le sel est interdit depuis longtemps. L'enfant doit manger des fractions, en petites portions, toutes les 4-5 heures.

La cuisson est autorisée pour un couple, ainsi que par ébullition et cuisson à l'étouffée. En même temps que la nourriture, il est important de surveiller la quantité suffisante de liquide consommée par l'enfant. Progressivement, le régime alimentaire est amené au régime médical "Tableau numéro 5". Si l'aggravation était floue, la «table n ° 5» est immédiatement attribuée à l'enfant.

En général, dans le but d'économiser de la nourriture et de réduire le tractus gastro-intestinal, les enfants atteints de cholécystite sont exclus du menu les aliments gras et frits, les conserves et les cornichons, les viandes fumées, les bouillons, les condiments, les boissons gazeuses, les sodas, les glaces, les champignons et les noix. Le régime quotidien devrait être basé sur la consommation de viande maigre bouillie, de poisson, de fromage cottage, de légumes, de fruits et de baies et d'huiles végétales. En outre, l'enfant n'a pas besoin de pain frais. S'il refuse de manger sans pain, il vaut mieux offrir la nourriture d'hier. Il est recommandé de préparer les premiers plats à base de légumes et non de bouillons. Pour les dents sucrées, la marmelade, la guimauve, le caramel et la guimauve sont tout à fait acceptables. De boire, vous pouvez offrir des compotes pour bébé, des jus de fruits et du thé au citron.

Ainsi, les habitudes alimentaires des patients atteints de cholécystite diffèrent par la diversité et l’utilité de la composition, mais il ne faut pas oublier les particularités de la cuisson et l’exclusion de certains produits du régime alimentaire de ces patients.

Auteur de l'article:
Izvozchikova Nina Vladislavovna

Spécialité: spécialiste des maladies infectieuses, gastro-entérologue, pneumologue.

Expérience totale: 35 ans.

Éducation: 1975-1982, 1MMI, concert San, haut diplôme, docteur en maladies infectieuses.

Degré: docteur de la plus haute catégorie, PhD.

Formation avancée:

  1. Maladies infectieuses.
  2. Maladies parasitaires.
  3. Conditions d'urgence.
  4. Le vih
Autres articles d'auteurs

Loading...